Notre démarche qualité, sécurité des soins

Dans un souci constant de répondre aux attentes des patients et aux objectifs nationaux, le Centre hospitalier de Laval est engagé depuis plusieurs années dans une démarche d’amélioration continue de la qualité.

Pilotée par une direction unifiée,  la mise en œuvre de la politique qualité, sécurité des soins repose sur l’implication de l’ensemble des acteurs hospitaliers, en lien avec les vigilances sanitaires.

S'évaluer et s'améliorer

  • Les indicateurs dans le domaine de la qualité et de la sécurité des soins sont recueillis chaque année, par la Haute Autorité de Santé, affichés dans l’établissement et disponibles sur le site Scope Santé.
    Ces indicateurs mesurent les scores atteints par chaque établissement de santé et établissent des comparaisons nationales. Le recueil des indicateurs est réalisé à partir d'une grille évaluant plusieurs items, comme le document médical relatif à l'admission, les prescriptions médicales, le compte-rendu opératoire, le courrier de sortie, une mesure de la douleur, le poids du patient, ...
  • Certification : les résultats de certification, procédure obligatoire pour tous les établissements de santé, sont disponibles sur le site internet de la Haute Autorité de Santé. Le Centre hospitalier de Laval est actuellement engagé dans la 4ème procédure de certification, la V 2014.
  • Satisfaction des usagers : l’établissement œuvre pour améliorer la satisfaction des usagers et de leurs familles. En fin de séjour, un questionnaire de satisfaction est remis au patient. Les remarques et suggestions de chacun nous permettent de nous améliorer.

Un programme d’actions qualité-sécurité des soins porté au sein de l'institution détaille la réalisation et le suivi de chaque action d’amélioration prévue par la politique qualité, sécurité des soins.

S'organiser et prévenir

L’établissement est engagé dans une politique de lutte contre les risques sanitaires et y participe activement dans de nombreux domaines parmi lesquels :

  • La sécurité transfusionnelle : il s’agit de contrôler les produits sanguins destinés à la transfusion des malades.
  • Le bon usage des médicaments
  • La bonne utilisation des dispositifs et matériels médicaux.
  • La conformité de l’identification du patient tout au long de sa prise en charge.

Pour chacun de ces domaines, il existe un système de vigilance sanitaire qui a pour but de surveiller et de signaler les incidents et éventuels effets indésirables liés aux soins.

  • Surveillance et prévention des infections nosocomiales : La lutte contre les infections nosocomiales, c’est-à-dire les infections acquises à l’hôpital alors qu’elles n’étaient ni présentes ni en cours de développement à l’admission, est une priorité de l’établissement. Un programme d’actions de lutte contre les infections nosocomiales est mis en œuvre par l’équipe opérationnelle d’hygiène hospitalière et relayé dans les services de soins par les correspondants en hygiène. Ces actions sont régulièrement évaluées. Le tableau de bord communiquant les résultats de l’établissement est affiché dans l’établissement.